• 224 pages, 19.5x13 cm, 377 gr

Precio:
30,00

Description

Face à une situation environnementale préoccupante (pollutions, espèces menacées, risques majeurs, etc.), partisans de la collapsologie et institutions politiques non démocratiques (Club de Rome, GIEC, etc.) annoncent l'effondrement de notre société et propagent un discours de la peur relayé de façon acritique par les médias. Mais quels sont les enjeux scientifiques, géopolitiques et économiques qui sous-tendent ces prises de position ? Refusant de dissocier un savoir supposé neutre d'un monde où dominent la lutte des classes, les rivalités impérialistes et la concurrence entre différents secteurs du capitalisme, le géographe Philippe Pelletier analyse le discours collapsologue et démonte la machine idéologique qui nous soumet au catastrophisme.

Biografía

Philippe Pelletier est docteur en géographie, diplômé en langue et civilisation japonaises. Il est professeur à l'université Lyon 2 et à Sciences Po Lyon. Spécialiste du Japon où il a résidé pendant huit ans au total, il fut

membre du Centre de recherches sur le Japon contemporain (à l'EHESS de Paris) avant d'intégrer l'Institut d'Asie orientale à Lyon.

Il est l'auteur, entre autres, de La Fascination du Japon (Cavalier Bleu), Le Japon (Armand Colin), La Japonésie, géopolitique et géographie historique de la surinsularité au Japon (CNRS Éditions), Atlas du Japon avec Carine Fournier (Autrement), L'Extrême-Orient, l'invention d'une histoire et d'une géographie (Gallimard).