• 208 pages, 20.5x14 cm, 254 gr

Precio:
30,00

Description

Altermondialistes, zadistes, environnementalistes, anarcho-primitivistes... Anarchie et écologie semblent partager de nombreux points communs. Une même aspiration à un monde meilleur, plus proche de la nature, respectant les espèces vivantes et les paysages, fait de communautés solidaires et tolérantes. Une même détestation d'un monde dominé par l'argent, les guerres et la soif du pouvoir.
Pourtant, les choses sont loin d'être aussi simples qu'il n'y paraît. Elles sont parfois même antagoniques si l'on considère, comme Philippe Pelletier en fait l'hypothèse dans cet ouvrage, que la finalité de l'injonction au « tous écologistes » n'est autre que de faire évoluer le système actuel vers un capitalisme vert, bien éloigné de l'idéal anarchiste...

Biografía

Philippe Pelletier est docteur en géographie, diplômé en langue et civilisation japonaises. Il est professeur à l'université Lyon 2 et à Sciences Po Lyon. Spécialiste du Japon où il a résidé pendant huit ans au total, il fut

membre du Centre de recherches sur le Japon contemporain (à l'EHESS de Paris) avant d'intégrer l'Institut d'Asie orientale à Lyon.

Il est l'auteur, entre autres, de La Fascination du Japon (Cavalier Bleu), Le Japon (Armand Colin), La Japonésie, géopolitique et géographie historique de la surinsularité au Japon (CNRS Éditions), Atlas du Japon avec Carine Fournier (Autrement), L'Extrême-Orient, l'invention d'une histoire et d'une géographie (Gallimard).