• 205 pages, 21x15 cm, 320 gr

Precio:
30,45

Description

Symbole d'un "péril jaune" redouté par l'Occident pour son impérialisme avant 1945, image d'un phénix renaissant de ses cendres après l'holocauste atomique pour triompher sur le marché de l'industrie et du commerce mondial, le Japon semble une exception.
Il incarne une modernité née en dehors du berceau occidental.
La modernité japonaise est cependant entrée en crise depuis une dizaine d'années. Au-delà du marasme économique, c'est toute une civilisation qui est touchée, et remise en cause. Pour en comprendre les mécanismes, le Japon ne doit pas être considéré comme un tout strictement homogène, ni socialement ni géographiquement.
Fondé sur une synthèse de nombreux travaux japonais ou occidentaux, cet ouvrage essaie d'analyser cette relation socio-culturelle et socio-spatiale entre pluralité et homogénéité, mélange de conformisme, d'unité et de dynamisme.

Biografía

Philippe Pelletier est docteur en géographie, diplômé en langue et civilisation japonaises. Il est professeur à l'université Lyon 2 et à Sciences Po Lyon. Spécialiste du Japon où il a résidé pendant huit ans au total, il fut

membre du Centre de recherches sur le Japon contemporain (à l'EHESS de Paris) avant d'intégrer l'Institut d'Asie orientale à Lyon.

Il est l'auteur, entre autres, de La Fascination du Japon (Cavalier Bleu), Le Japon (Armand Colin), La Japonésie, géopolitique et géographie historique de la surinsularité au Japon (CNRS Éditions), Atlas du Japon avec Carine Fournier (Autrement), L'Extrême-Orient, l'invention d'une histoire et d'une géographie (Gallimard).